Polémique en Pologne autour de l’évaluation de la science

Le monde universitaire polonais est agité par une nouvelle polémique. Elle vient s’ajouter aux tensions qui traversent une profession éprouvée comme le reste de la société par de profondes fractures idéologiques. Comme en Hongrie, le parti d’extrême-droite, Droit et Justice, au pouvoir en Pologne, n’a pas manqué de se pencher sur les universités polonaises et leurs intellectuels, pour tenter d’exercer une forme de contrôle, dans un pays où existent par ailleurs des communications nombreuses entre la carrière académique et la carrière politique. Sur ce parti et sa dérive autoritaire, on peut lire l’article de la chercheuse Ewa Tartakowsky dans La Vie des Idées. De manière générale, la Pologne, comme la plupart des pays de l’ex-bloc soviétique, mène depuis 1989 une transition vers un modèle universitaire mondialisé, c’est-à-dire à l’occidental. Ce modèle est bien sûr celui de l’extrême compétitivité et de la normalisation de la production et des processus académiques.

Continuer la lecture de « Polémique en Pologne autour de l’évaluation de la science »

Contre-essai, contre-dissertation ?

C’est le printemps et, comme chaque année, le printemps est la saison du pollen, des pigeons en chaleur et des partiels. Les partiels, c’est inévitable, stimulent l’imagination des enseignants sur Twitter et les réactions couvrent tout le panel des émotions fortes qu’ils éveillent chez leurs correcteurs : admiration, désespoir, perplexité, enthousiasme, projets de réorientation professionnelle, méditations sur le mythe de Sisyphe et le tonneau des Danaïdes, désir d’innovation pédagogique et, bien sûr, une bonne dose de mépris de classe. Des perles de copie — tradition détestable mais, hélas, toujours bien vivante — à la célébration des étudiants, certains sous-genres reviennent d’année en année.

Continuer la lecture de « Contre-essai, contre-dissertation ? »