Twitter : un an après

Le 3 juin dernier, je (ne) fêtais (pas) ma première année passée sur Twitter. À cette occasion, comme beaucoup, j’ai eu la curiosité de retrouver le premier de mes tweets. À l’époque, j’y signalais la parution récente de ma traduction d’une nouvelle de Virginia Woolf, les « Jardins de Kew », dans un numéro estival de la revue poético-académique, Le Pan des Muses. Aujourd’hui, un an et deux mois plus tard, avec 10 049 tweets au compteur, je crois que le moment est venu de faire le bilan de cette année passée sur la twittosphère académique.

Continuer la lecture de « Twitter : un an après »

La gouvernance citoyenne des savoirs académiques

La semaine dernière se tenait à Nancy le forum fédéral des Jeunes Écologistes, organisation politique étroitement liée au parti Europe Écologie les Verts. Le forum est l’occasion de rencontrer des personnes d’horizon différent, mais le tropisme du chercheur l’incite invariablement à rencontrer d’autres chercheurs, tels les canards qui se regroupent dans les étangs. J’ai ainsi pu engager la discussion avec un docteur récemment diplômé en agronomie, un autre membre du mouvement, qui préparait un doctorat en chirurgie dentaire et un employé du service de recherche et développement de l’entreprise Michelin. Le voyage à Nancy fut aussi l’occasion de faire la connaissance de vive voix d’une docteure, que je connaissais par les réseaux sociaux, et qui vient de soutenir une thèse en psychologie du travail. Il était ainsi inévitable de parler avec les uns et les autres de la boutique universitaire, mais aussi, plus fondamentalement, de la gouvernance de la recherche, problème tout à la fois politique et professionnel.

Continuer la lecture de « La gouvernance citoyenne des savoirs académiques »

Mieux collaborer à Hypothèses

L’assemblée générale des carnetiers m’a incité à faire de nouvelles réflexions sur la manière dont mon carnet en particulier et mon activité en général s’inscrivaient dans le projet d’Hypothèses. Pour moi, Hypothèses, comme je l’ai suggéré lors de mon intervention, est un projet et une communauté autour de ce projet. Je comprends bien que cette conception n’est pas universellement partagée par les carnetiers et que certains se pensent comme les usagers d’un service certes exceptionnel, mais un service simplement, une plateforme de publication, de valorisation et de communication, qui leur permet d’accompagner des entreprises académiques plus vastes, qu’il s’agisse d’un parcours personnel, d’une ANR ou des travaux d’un laboratoire. Je suis du reste ravi qu’Hypothèses ne soit pas seulement le rendez-vous un peu trop confidentiel de chercheuses et chercheurs réunis par une envie de partager autrement leurs travaux mais également une force institutionnelle de plus en plus visible au sein des organismes de la recherche nationale et transnationale.

Continuer la lecture de « Mieux collaborer à Hypothèses »

Intervention à l’Assemblée Générale des carnetiers

Leonardo_da_Vinci_helicopter

Vous trouverez  à la suite de ce préambule de précaution le texte de mon intervention à l’assemblée générale des carnetiers de la plateforme, qui s’est tenue hier, à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. J’avais rédigé ce texte dans le train avant de venir et je ne l’ai finalement pas lu — puisque c’est ainsi que je procède toujours. Comme on dit en politique, seul le prononcé fait foi et le texte écrit se trouve parfois éloigné du discours que j’ai pu tenir. Il ne reflète pas, par ailleurs, les échanges ponctuellement un peu houleux que certaines de mes désaffections ont pu susciter. Continuer la lecture de « Intervention à l’Assemblée Générale des carnetiers »