Les programmes d’aide à la traduction de l’Institut Français

Le 10 mars dernier, je siégeais comme membre scientifique dans la commission du prix Boy-Żeleński. Tadeusz Boy-Żeleński (1874-1941) fut un traducteur prolifique en polonais de la littérature française. Il s’est notamment occupé de la Recherche du temps perdu, en prenant il est vrai parfois des libertés significatives avec l’original, de sorte qu’un projet de retraduction intégrale de Proust en polonais a été lancé il y a quelques années. En tout cas, l’Institut Français de Varsovie a donné son nom à la commission qui siège annuellement pour examiner les demandes d’aide à la traduction de la part des éditeurs polonais. C’était la première fois que j’y participais et j’en tire quelques leçons qui ne seront peut-être pas inutiles aux universitaires français.

Continuer la lecture de « Les programmes d’aide à la traduction de l’Institut Français »