Le mythe herculéen dans trois séries américaines : Supernatural, Buffy the Vampire Slayer et The X-Files

2.1. Supernatural

Supernatural est une série télévisée américaine qui compte actuellement 7 saisons et 138 épisodes d’une quarantaine de minutes chacun. Créée par Eric Kripke, elle débute en 2005 sur le WB avant de migrer sur le CW, né de la réunion du WB et de l’UPN.

L’histoire est essentiellement consacrée au voyage en voiture (road trip) accompli dans l’ensemble des États-Unis d’Amérique, Dean et Sam Winchester[8]. Quand Dean avait une dizaine d’années et Sam exactement six mois, leur mère Mary[9] a été tuée par une créature plus tard appelée le Démon aux Yeux Jaunes (Yellow-Eyed Demon). Le père des deux garçons, John[10], les a donc élevés en marge de la société en leur apprenant à chasser les monstres : vampires, démons, loups-garous, fantômes, dieux anciens. Mais voilà que, alors qu’ils ont une vingtaine d’années, leur père disparait. Sam, qui prévoyait de devenir avocat, abandonne ses études, comme l’y incite le meurtre de sa fiancée[11], victime à son tour du Démon aux Yeux Jaunes, et accompagne son frère dans ses recherches. Fort habiles en leur domaine, les deux frères purgent les États-Unis d’un grand nombre de créatures et éventent les plans du Démon aux Yeux Jaunes : ce dernier contamine des enfants de son sang, afin d’acquérir sur eux un ascendant psychologique. Son but ultime est d’ouvrir une Bouche des Enfers, protégée par une barrière mystique forgée par Samuel Colt et que les démons ne peuvent franchir. Les frères Winchester, dans leur lutte, remportent une victoire à la Pyrrhus : s’ils parviennent à occire leur ennemi grâce à un Colt magique ils ne parviennent pas à fermer la Bouche des Enfers à temps, qui a permis à de nombreux démons de s’enfuir. Ils ont donc bien des travaux devant eux à l’issue de la deuxième saison.

 L’un des traits distinctifs de la série est indubitablement son ancrage géographique : délaissant les grandes villes modernes, les frères Winchester chassent généralement dans les petites villes du Middle West, parfois durement frappées par la crise industrielle (Tovar). Les Winchester sont comparés à des cow-boys et leur road trip est profondément ancré dans l’esthétique du western : ils arrivent dans une petite ville, tuent le fauteur de troubles local, embrassent la jolie jeune fille et reprennent la route.

supernaturalone

Carte des emplacements de la première saison. Les lieux fictionnels sont indiqués par une marque au centre de l’État (État réel, ville imaginaire).

supernaturaltwo

Carte des emplacements de la deuxième saison. Les lieux fictionnels sont indiqués par une marque au centre de l’État (État réel, ville imaginaire).

Si les frères Winchester sont en mesure de restaurer ainsi la tranquillité des petites villes et, en de nombreuses occasions, de permettre aux habitants de circuler plus librement, c’est à la fois grâce aux exceptionnelles compétences de chasseurs et de combattants et grâce aux notes que John Winchester a laissées à ses fils.

 Si nous tentons de formuler cette histoire fondamentale en mythèmes pour en dégager la structure et si, plus particulièrement, nous tentons de la reformuler dans les mêmes termes que ceux que nous avons utilisés pour décrire le mythe herculéen, nous obtenons la liste suivante :

  1. Naissance et destin démoniaque pour Sam
  2. Habileté et force surhumaines pour les deux frères
  3. Voyage
  4. Rôle civilisateur
  5. Tueurs de monstres
  6. Savoir occulte

Nous constatons que quatre des six mythèmes correspondent convenablement à la structure du mythe herculéen : les compétences physiques, le voyage, le rôle civilisateur et les tueurs de monstres. En revanche le premier et le dernier mythèmes sont, en quelque sorte, des anti-mythèmes : Sam n’a pas de destinateur de divin (comme Héraclès Zeus) mais un anti-destinateur démoniaque et le savoir des deux héros n’est ni partagé ni positif mais occulte et hermétique.

   Si nous avons correctement ordonné le corpus, nous devons nous attendre à de nouvelles perturbations avec les séries suivantes.

 

François-Ronan Dubois

Chercheur à l'Université de Varsovie, agrégé et certifié de lettres modernes, docteur en lettres & arts de l'Université Grenoble-Alpes. Spécialiste de l'histoire intellectuelle en Europe à l'époque moderne (1600-1800) et de la culture audiovisuelle de grande diffusion à l'époque contemporaine (1960-2018).

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter


Une réponse sur “Le mythe herculéen dans trois séries américaines : Supernatural, Buffy the Vampire Slayer et The X-Files”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.