Appel à Contributions : La religion dans les séries télévisées

Université Paris-Ouest Nanterre, 18 Oct 2013

À l’heure où l’Europe de l’Ouest s’écarte de ses traditions religieuses, la religion et la spiritualité demeurent des aspects centraux de la culture américaine, présentes dans les séries télévisées comme dans toute la culture populaire.  Si 95% des Américains disent croire en Dieu, cette apparente homogénéité ne doit pas cacher une très grande variété de pratiques que la forme sérielle, avec ses multiples épisodes et ses personnages fort nombreux, permet de mettre en scène et diffuser de manière rituelle, le plus souvent hebdomadaire, selon un calendrier qui correspond à la pratique du culte de la plupart des Américains. Le phénomène d’identification forte, de connaissance approfondie voire d’addiction aux séries est à rapprocher de la connaissance des textes religieux et de leur discussion, destinées à résoudre les questions de la vie quotidienne. Les émissions de télé-évangélisme, à ce titre, se rapprochent des séries télévisées par leur mode de diffusion et leur mise-en-scène, menée par un pasteur qui porte le programme par son charisme, chaque semaine renouvelé. Aux Etats-Unis comme au-delà des frontières américaines, la série télévisée, par son format même et son mode de consommation, se rapproche des rituels religieux occidentaux. Chaque production, du fait de sa longévité potentielle et de la multiplicité de ses créateurs susceptibles d’être renouvelés, ne fait-elle pas l’objet d’une « bible », document nécessaire à sa cohérence globale ?

On sera tenté d’étudier les séries qui se situent au cœur des institutions religieuses (The Borgias), ont pour personnages principaux des représentants de la foi (Father Murphy, Sarge, The Father Dowling Mysteries, 7th Heaven, Sister Kate, Nothing Sacred) ou mettent en scène des personnages mythologiques  (un ange dans Touched by an Angel ou Highway to Heaven) ou simplement en questionnement spirituel (Six Feet Under). Une série intitulée The Bible devrait être diffusée en 2013. Si certaines séries, notamment fantastiques, s’appuient sur de fortes références bibliques (Lost, Battlestar Galactica), d’autres présentent un thème religieux récurrent, comme la polygamie mormone de Big Love (2006-2011), la conversation avec Dieu qui ouvre chaque épisode de  The Cleaner  (2009-10), ou le mariage interreligieux des deux protagonistes de  Bridget Loves Bernie  (1972-3). Enfin, bien des séries subversives mettent à mal les institutions religieuses (True Blood) et créent des univers spirituels fantastiques (Buffy the Vampire Slayer) qui sont aussi la marque de leur époque. Des études de séries non-américaines sont également bienvenues. Les communications pourront être en français ou en anglais. Les propositions de communication (un résumé de 300 mots et une notice biographique de 100 mots, en français ou en anglais) sont à envoyer à Donna Andreolle (dandreolle@gmail.com) et Anne Crémieux (anne.cremieux@u-paris10.fr)

Date limite : 1 septembre 2013

François-Ronan Dubois

Chercheur à l'Université de Varsovie, agrégé et certifié de lettres modernes, docteur en lettres & arts de l'Université Grenoble-Alpes. Spécialiste de l'histoire intellectuelle en Europe à l'époque moderne (1600-1800) et de la culture audiovisuelle de grande diffusion à l'époque contemporaine (1960-2018).

More Posts - Website

Follow Me:
Twitter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.